Write me: eliette@eliette-abecassis.com
Partenariats

Eliette Abécassis écrit sur la mode, sous la forme de fictions ou de portraits de créateurs, qui est une forme d’art qui l’inspire et la fascine. Muse et égérie, elle pose aussi pour des photos de mode.

Louis Vuitton

L’oeuvre d’Éliette Abécassis a tout le charme cruel des belles histoires que l’on raconte aux petits le soir. Elles sont simplement plus modernes, plus croustillantes, plus diaboliques. Elles nous parlent d’aujourd’hui.

Photo : @ Denis Rouvre.

 

Guerlain, une histoire d’amour

Idylle

Idylle…Légère, aérienne, une histoire d’amour tendre et passagère, un coup de cœur, un coup de folie, deux êtres qui penchent l’un pour l’autre sans engagement, un espoir d’amour, dans une époque sans espoir. Idylle, -l’éternité fugace de l’instant.

Le Flacon

A ce parfum, il fallait un écrin. Guerlain a toujours accordé beaucoup d’importance aux flacons, qui sont comme des bijoux, des œuvres d’art, des réceptacles aux formes rondes, aux couleurs dorées et précieuses. Pour Idylle, ce fut une goutte d’or. Une forme à la fois simple et complète, à la fois masculine et féminine, avec des hanches de femmes, qui s’élève comme une tour, avec grâce et volupté.

La femme

C’est l’histoire d’une idylle. Un parfum qui dure, l’espace d’une nuit. Une nuit qui dure l’espace d’un parfum. Et l’explosion des sens se mêle à la naissance des sentiments, où, même si cela ne dure qu’une nuit, quelques semaines, ou quelques années, le parfum reste, car c’est ainsi : l’amour s’en va, et seul reste le parfum de l’amour.

Marc Le Bihan et le jeu de l’artiste

Marc le Bihan, un des créateurs les plus originaux de sa génération, transforme les tissus et broderies d’époque en les mêlant à des matières nouvelles, pour aboutir à la création d’un monde qui lui est propre, où le présent se mêle d’ancien.

Alaïa

Son vêtement incarne le temps qui passe, qui revient et qui reste, c’est pourquoi il a un côté atemporel. Robes longues, chemises, assemblage de pièces déconstruites et rassemblées, matières fragiles et usées rebrodées de jais ou de paillettes, dessinent un univers subtile, fragile, presque irréel. Son vêtement, lorsqu’il est porté, ne se voit pas, mais il donne à voir.

Anne-Valérie Hash

Son vêtement incarne le temps qui passe, qui revient et qui reste, c’est pourquoi il a un côté atemporel. Robes longues, chemises, assemblage de pièces déconstruites et rassemblées, matières fragiles et usées rebrodées de jais ou de paillettes, dessinent un univers subtile, fragile, presque irréel.

Sonia Rykiel, la robe

Elle est née pour séduire, pour capter les regards qui se posent sur elle, par lesquels elle se pâme sans s’épanouir, ceux qui la saluent, ceux qui passent, puis s’attardent, et finissent par s’arrêter, ceux qui tentent de deviner l’intérieur à travers ce qu’elle veut bien en laisser paraître, ceux qui la jugent, la jaugent, la jalousent, la convoitent, ceux qu’elle fait rêver.

Ricardo Tisci, le dernier romantique avant la fin du monde

Mon style est romantique, religieux et sexuel”, dit-il. Provocation ou prière? Plutôt une forme d’hommage à la religion, entre romantisme et sexualité. Voilà deux tabous que cet iconoclaste a réussi non pas à briser mais à exalter, justement en les réunissant, en les brisant l’un contre l’autre.

Yves Saint Laurent

Le smoking, le parfum, le rose, les longues robes, la silhouette.

Puissante création. Comme une violence dans la coupe admirable. » Personne n’a compris la femme autant que lui…telle qu’elle rêve l’homme, telle qu’elle se rêve en homme.

Add Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *